press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/13

dimanche 17 octobre 2021

29ème dimanche du temps ordinaire

année B

Une vie eucharistique

 

 

L’épisode évangélique que nous méditons ce 29ème dimanche du temps ordinaire ressemble étrangement à celui que nous avions entendu, il y a quelques semaines, lors du 25ème dimanche de ce même temps, lorsque Jésus annonçait sa passion et sa résurrection pour la deuxième fois à ses disciples. Visiblement, la leçon que Jésus leur a donnée en leur proposant l’enfant comme exemple n’a pas porté son fruit. En cela, nous leur ressemblons bien quand nous constatons combien les paroles de l’Evangile entendues chaque dimanche semblent glisser sur nous comme de l’eau sur les plumes d’un canard.

 

Ici, Jésus annonce sa passion et sa résurrection pour la troisième fois et les disciples n’entendent toujours pas cette annonce, s’enfonçant dans le déni et partant encore dans leur rêve de gloire.

 

Jacques et Jean, les fils de Zébédée, commencent par demander un blanc-seing, un chèque en blanc, à Jésus, leur permettant d’obtenir ce qu’ils veulent : 

- Maître, ce que nous allons te demander, nous voudrions que tu le fasses pour nous. 

- Que voulez-vous que je fasse pour vous ? 

- Donne-nous de siéger l’un à ta droite et l’autre à ta gauche, dans ta gloire.

 

On pourrait se dire à juste titre qu’ils ne manquent pas de culot, et les autres apôtres qui s’indignent de cette demande ne valent pas mieux qu’eux.

 

Bien qu’il leur oppose une fin de non-recevoir, Jésus leur ouvre en fait à travers sa passion un chemin vers cette gloire désirée, mais celle-ci leur sera donnée par le martyre qu’ils vivront en témoignant du Christ par la force de l’Esprit : « La coupe que je vais boire, vous la boirez. »

 

Cette coupe, ils s’estiment avec présomption capables de la boire, ne sachant en quoi elle consiste. Mais parce qu’ils suivent Jésus et lui font confiance, la lumière leur sera donnée progressivement. Leur vie deviendra eucharistique, offerte pour la plus grande gloire de Dieu.

 

Demandons au Seigneur de faire de notre vie une vie eucharistique, ce qui suppose que nous fréquentions régulièrement l’Eucharistie et que nous l’aimions passionnément car, comme le disait Carlos Acutis, béatifié l’année dernière, elle est « l’autoroute pour le ciel ».

Thierry Avalle+

3I7A8279_Yannick BOSCHAT_.jpg
NOTRE EGLISE
IPad Christophe 013.jpg
P1060265.JPG
ESPACE JEUNES