engagez-vous
avec
hiver solidaire
dimanche 10 novembre 2019
32ème dimanche du temps ordinaire
année C

Pèlerinage

 

           Jean-Paul II disait : « Un pèlerinage, c’est la tente de la rencontre avec Dieu, c’est la tente de la rencontre avec la Parole de Dieu, c’est la tente de la rencontre avec l’Eglise, c’est la tente de la rencontre avec le Christ " ; et de conclure : « c’est la tente de la rencontre avec la charité ». Je reviens de Grèce et de Turquie où j’ai pu me rendre compte de la justesse de ces propos, comme les pèlerins de Saint François auront la possibilité de le faire au printemps prochain. Mais il n’y a pas que cela. Un pèlerinage, c’est aussi l’occasion de vivre au présent des événements du passé, des moments où, comme on dit, la réalité dépasse la fiction. Le pèlerin devient alors à son retour porteur d'histoire et maillon de la chaîne des témoins.

 

            A Patmos et en Turquie, les écrits de Saint Jean prennent corps, les églises de l’Apocalypse prennent vie et le Christ est là. Si la réalité dépasse la fiction, quelquefois la réalité devient cruelle et même insupportable quand, naviguant vers Patmos, nous avons croisé la route de migrants immobiles blottis les uns contre les autres, silencieux dans une embarcation dans laquelle aucun d’entre nous ne serait monté même en eau peu profonde. La réalité a dépassé l’image médiatique. Touchés au cœur, il nous est donné de comprendre pourquoi sur une terre si prolifique des hommes sont conduits à tout abandonner jusqu’à leur identité, voire même leur être, pour la quête d’un seul rêve : vivre.

 

            C’est bientôt la journée mondiale pour les pauvres ; avec nos idées, avec nos moyens, nous sommes invités à voir comment donner mieux ou plutôt, comme le dit le pape François, comment partager la Terre.

François Rochmann

diacre

3I7A8279_Yannick BOSCHAT_.jpg
NOTRE EGLISE
IPad Christophe 013.jpg
P1060265.JPG
ESPACE JEUNES